Services Industriels de Bagnes
Place de Curala 5
1934 Le Châble VS
Tél. +41 (0)27 777 11 50
Fax +41 (0)27 777 11 99
info@sibagnes.ch

Horaire des visites à l’espace Client :
Lu-Ve : 8h00-12h00 et 13h15-18h00
Sa : 8h00-12h00

Réponse aux appels téléphoniques:
Lu-Je : 8h-12h 13h30-17h30
Ve : 8h-12h 13h30-17h00

Foire aux questions

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les thèmes suivants :

Qualité 

Peut-on boire l’eau du robinet?

Oui, bien évidemment !... La qualité de l’eau du robinet à Bagnes est de premier ordre. L’eau est la denrée alimentaire la plus fortement réglementée.

Combien d’eau est-il recommandé de consommer chaque jour ?

Sous nos latitudes, il est recommandé de boire deux à trois litres d’eau par jour et jusqu’à six litres dans les climats chauds.

Ce volume varie en fonction du poids et de l’activité. Nous consommons environ un litre d’eau dans notre alimentation solide et le reste doit être ingéré en buvant. L’eau est l’élément le plus important de notre alimentation. Le corps humain est composé à 60 % d’eau. Comme il perd environ 2,5 litres de liquide par jour, il est essentiel de boire de l’eau régulièrement. Sans liquide, il est impossible de survivre pendant plus de trois jours !

L’eau contribue de nombreuses façons à notre santé. Elle soutient le métabolisme et aide à éliminer les toxines. De plus, une consommation d’eau saine maintient la circulation sanguine et contribue à une bonne digestion. Notre corps ne peut donc fonctionner que s’il a suffisamment d’eau. Ne pas boire assez d’eau peut entraîner un sentiment de fatigue, une baisse de concentration, des maux de tête, des calculs rénaux et des troubles digestifs.

Nous espérons qu’au moins 2 des 160 litres consommés en moyenne par jour et par habitant est absorbée par nos consommateurs.

D’où provient mon eau du robinet ?

L’eau de Bagnes provient essentiellement d’une centaine de sources captées et réparties sur tout le territoire. Cette eau de source, filtrée et minéralisée naturellement par les sols en altitude, ne nécessite aucun traitement. C’est un énorme cadeau de la nature !

Seule l’eau du Lac de Louvie, nécessaire à satisfaire aux besoins de Verbier en saison touristique, est filtrée et très légèrement chlorée (à des fins préventives) à la station des Ruinettes.

Du fait que les réseaux sont interconnectés, l’eau de votre robinet peut provenir d’un astucieux mélange (un "assemblage") de plusieurs sources de qualité. Le schéma simplifié du réseau informe sur cette provenance des eaux.

Comment la qualité de l'eau est-elle évaluée?

Pour déterminer la qualité de nos eaux nos opérateurs prélèvent des échantillons qui sont ensuite analysés en laboratoire. Le laboratoire teste différents facteurs bactériologiques et chimiques sur ces échantillons et vérifie s'ils répondent aux normes de qualité de la (sévère) législation suisse.

Une des analyses bactériologiques les plus pratiquées (une centaine d’échantillons chaque année) vérifie l’absence totale de bactéries coliformes, qui pourraient provoquer chez le consommateur diarrhée, maux de tête, fièvre, …   

Les facteurs chimiques sont testés une fois l’an et permettent de « caractériser » chaque secteur de distribution. Le suivi annuel de facteurs tels la conductivité, la dureté, le pH, les teneurs en nitrites, en nitrates, en phosphore, etc. permet de juger de l’évolution de la qualité de la ressource et d’anticiper d’éventuelles dérives. 

Toutes les sources sont-elles suivies qualitativement ?

Les sources publiques captées et raccordées au réseau sont suivies par les SIB. Les échantillons sont prélevés dans le réseau (à une fontaine publique par exemple), transmis au laboratoire pour les analyses et vérifications d’usage.

Le suivi qualitatif d’une source privée en incombe à son ou ses propriétaires. Ceux-ci doivent faire analyser un échantillon au moins une fois l’an, au printemps ou en été et effectuer les travaux annuels d’entretien du captage et du réservoir. La commune doit veiller à la bonne exécution de ces tâches. Au besoin, une collaboration avec les SIB peut être sollicitée.

Comment peut-on garantir qu’une eau de source ne soit pas polluée ?

On peut se prémunir contre les risques de pollution d’une source en limitant toutes activités aux alentours et en amont du captage. Pour ce faire, des secteurs de protection des sources ont été définis et l’utilisation des sols concernés est strictement règlementée. Ces zones de protection des eaux sont souvent clôturées à proximité immédiate d’un captage sensible. Dans tous les cas, en amont d’un captage, les fosses septiques, l’épandage agricole, les dépôts d’hydrocarbures, les travaux de terrassement, etc. sont formellement interdits.

Le risque zéro étant inexistant, nos opérateurs sont prêts à intervenir en tout temps pour analyser et, au besoin, déconnecter une source du réseau, et ce à la moindre alerte, au moindre incident, au moindre comportement irrespectueux constaté ou déclaré. 

Qu'est ce qu’une eau dure ?

La dureté de l’eau se mesure en degrés-Français. L’eau est considérée comme "dure" lorsqu’elle dépasse 30 degrés-Français. Quand l'eau est dite "dure" cela signifie simplement qu'elle contient plus de minéraux que l'eau ordinaire. Ces minéraux sont principalement le calcium et le magnésium. C’est donc une eau minéralisée, mais bien moins cependant que ne l’est l’eau minérale en bouteille proposée dans le commerce. L’eau dure est bénéfique pour nos organismes ; l’eau douce est appréciée par nos machines à laver. Une eau moyennement douce ou moyennement dure est un bon compromis recherché par les distributeurs.

L’eau distribuée à Bagnes est-elle dure ?

Non, au contraire ! L’eau de Bagnes est en général moyennement douce (10 à 20 degrés-Français, c’est l’idéal !). Elle est parfois très douce (moins de 10 degrés-Français à Verbier et à Lourtier notamment). Les divers mélanges (ou "assemblages") qui sont réalisés du fait de l’interconnexion des réseaux permettent d’offrir à l’ensemble de la population une eau à une dureté optimale. Les consommateurs de la région du Sonalon (sur les hauts de Verbier) bénéficient d’une eau moyennement dure (plus de 20 degrés-Français) qui leur confère un avantage substantiel (le privilège de disposer d’une eau "minérale" au robinet !). Il est vrai cependant que cet avantage pour l’humain est un inconvénient pour les équipements ménagers et peut nécessiter dans certains cas l’installation d’un adoucisseur d’eau.

Dois-je utiliser un adoucisseur d’eau pour ma machine à laver ?

Non, l’eau de Bagnes est suffisamment douce pour s’en passer. Seules de rares secteurs peuvent nécessiter l’utilisation d’adoucisseurs.  Notre service se tient à disposition pour analyser votre cas particulier.

Economie

Combien me coûte le litre d’eau soutiré au réseau ?

Notre tarif de distribution d’eau se compose d'une taxe administrative fixe, d'une taxe de souscription de service dépendante du nombre d'UR et d'une taxe déterminée selon la quantité d'eau consommée, le prix moyen de l'eau à votre robinet va donc dépendre de votre consommation; plus vous consommez, plus le prix moyen du litre d'eau diminue... mais plus votre facture augmente, attention!

Pour Bagnes, le prix moyen d'un litre d'eau livré aux usagers, calculé sur l'ensemble des consommateurs, est 1'000 fois moins cher que celui d'une eau en bouteille... à retirer au magasin!

Quel est le coût pour les SIB d’un mètre cube d’eau livré aux consommateurs ?

A Bagnes, l’eau en elle-même ne coûte rien … Elle nous est fournie en quantité et en qualité par une nature extrêmement généreuse (mais fragile !). Ce qui coûte, c’est le service qui en assure la "livraison" au consommateur en tout temps, en quantité suffisante, à une qualité irréprochable et à une pression adéquate. Le coût déterminant est celui du service et des infrastructures mis en place pour protéger les sources, capter l’eau, l’acheminer vers les réservoirs des villages avant d’être distribuée par un savant jeu de canalisations jusqu’aux consommateurs. Ces infrastructures importantes (le montant total investi est un nombre à 9 chiffres …) assument également la défense incendie et impliquent des investissements importants et réguliers pour rénover, réparer et développer le réseau. Ce service requiert des efforts et des compétences permanentes pour assurer les travaux de maintenance préventive, d’exploitation optimale, d’entretien et de contrôle réguliers. Pour les SIB, le coût moyen pour 1'000 litres d’eau livrés, calculé sur l’ensemble des consommateurs servis, est aujourd’hui de l’ordre de CHF 3.-.

 

Technique

Disposons-nous de suffisamment de réserves d’eau?

Oui, nous sommes ici en plein cœur du "château d’eau de l’Europe" et tant qu’on y trouve d’importants réservoirs naturels sous forme de glaciers, de lacs et d’eaux souterraines, ainsi qu’un coefficient pluviométrique annuel nettement plus élevé que la quantité consommée, alors la disponibilité de la ressource est assurée ! Il faut cependant savoir qu’une grande part de cette eau disponible sert à la production d’une électricité renouvelable et à l’irrigation de précieuses terres agricoles. Un certain stress hydrique est cependant constaté à des périodes critiques de l’année, en février par exemple, où le débit des sources est au plus bas et la consommation à Bagnes est au pus haut du fait de l’importance de l’activité touristique … Le réchauffement climatique et la pollution pourraient à l’avenir augmenter singulièrement ce stress … Restons donc vigilants !

Que dois-je faire si je souhaite raccorder ma maison au réseau d’eau public ?

Faites parvenir en premier lieu aux SIB une "demande d’installation" sur formulaire ad hoc dûment complété et signé. Les SIB pourront ainsi examiner la recevabilité de votre requête et vous indiquer alors le point de raccordement au réseau public le plus proche.

L’avis d’achèvement d’installation effectué par un installateur agréé doit nous être transmis dès l’installation réalisée. Cet avis fait office de demande de début de soutirage d’eau au réseau. 

L’autorisation de soutirer l’eau du réseau est effective dès que nos opérateurs auront installé votre compteur d’eau après avoir vérifié la qualité de l’exécution et le respect du règlement communal de distribution d’eau.

Si je modifie mon installation intérieure, dois-je l’annoncer aux SIB ?

Oui, c’est important ! Les SIB sont responsables de la qualité de l’eau jusqu’à vos robinets, il est évident que tous travaux sur l’installation – comme le fait d’ajouter un robinet de douche ou de lavabo - doivent être annoncés par un nouvel avis d’achèvement d’installation sur lequel l’ensemble des équipements consommateurs d’eau est reporté (calcul des UR).

Les SIB sont-il tenus d’alimenter mon bâtiment en eau potable du réseau public ?

Oui, si le bâtiment se trouve en zone à construire et qu’il respecte les normes techniques en vigueur.

Toutefois, c’est au propriétaire du bâtiment à prendre en charge les canalisations nécessaires entre le point de fourniture indiqué par les SIB et le bâtiment. 

Suis-je tenu de raccorder mon bâtiment au réseau public d’eau potable ?

Non, pour autant que vous disposiez d’une source privée et si vous démontrez que votre adduction d’eau potable respecte les exigences d’autocontrôle (système qualité).

Puis-je utiliser l’eau potable pour l’arrosage agricole ?

Non, si le bâtiment se trouve dans un secteur desservi par le réseau d’irrigation.

Y a-t-il des fuites d’eau dans le réseau d’eau public ?

Forcément … on ne peut imaginer un réseau de plus de 150 km de canalisations composé de tuyaux, de raccords, de vannes … sans fuites. On peut estimer de l’ordre de 15 % les pertes d’eau dues aux fuites. Le réseau de Bagnes est équipé d’un système moderne de détection permanente des fuites. Ce système (Lorno) "écoute" les bruits d’écoulement (la nuit notamment) et prévient le service à la moindre anomalie. Nos opérateurs interviennent ainsi à la moindre alerte. Cependant, seules les fuites importantes sont ainsi détectées. Ainsi une multitude de petites fuites échappent à notre contrôle. Le remplacement régulier des canalisations et des équipements "en fin de vie" contribue fortement à la minimisation de ces fuites.

Pourquoi n’ai-je pas été prévenu d’une coupure d’eau?

Il s’agit très probablement d’une rupture de conduite ou d’une défaillance d’un élément du réseau. De tels événements, imprévisibles, y compris pour les SIB, ne peuvent pas être annoncés au préalable. En revanche, dans le cas de travaux sur les canalisations planifiés de longue date, les coupures d’eau sont annoncées aux usagers concernés.

Après une coupure, l’eau coule du robinet par à-coups, entraînant des éclaboussures. Que faire ?

L’air qui s’introduit dans des canalisations lors de réparations ou de rénovations nécessite tout d’abord de purger les conduites d’eau par le biais de la baignoire (attention aux éclaboussures !) jusqu’à ce que l’eau sorte propre et sans air. Ouvrez ensuite doucement chaque robinet de votre installation jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’air, mais uniquement de l’eau claire.

Relevés

Qu'est-ce qu'un index ?

L'index est le chiffre indiqué sur votre compteur. Il représente l'index au jour de votre relevé.
En déduisant l'index précédemment relevé, on peut ainsi connaître votre consommation.

Quand est prévu le prochain relevé annuel ?

L'échéancier de facturation des SIB est publié sur notre site internet.

La période dépend du secteur dans lequel se trouve votre lieu de consommation.

Je trouve ma consommation trop élevée. Que  faire ?

La première chose à faire est de comparer votre consommation par rapport à la période précédente !
Si effectivement cette consommation est grandement supérieure, elle peut être due à une personne supplémentaire dans votre logement (la naissance d'un bébé, le retour d'un enfant ou encore la venue régulière de visite le week-end) ?
L'achat d'un aquarium ? de nouveaux appareils électroménagers ?
Des changements d'habitude ou de rythme de vie ?
Si vous répondez non à toutes ces questions, veuillez aller relever votre compteur, nous envoyer l'index relevé via notre site internet et nous allons analyser votre demande.
Si nous ne trouvons pas, nous avons la possibilité de faire passer un contrôleur afin qu'il effectue un contrôle de l'appareil de mesure.
Dans le cas où vous ne trouvez pas la raison de cette consommation anormale, nous vous invitons à faire contrôler votre installation.

Je trouve ma consommation trop élevée, mais les relevés sont corrects. Que faire ?

Vous avez peut-être une fuite d'eau, dans ce cas nous vous conseillons de faire contrôler votre installation.

Tarifs

Que représente l'assainissement concrètement ?

Il s'agit de la collecte et l'épuration des eaux usées.

 

Si vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question, nous vous invitons à nous la poser directement via notre formulaire.