Services Industriels de Bagnes
Place de Curala 5
1934 Le Châble VS
Tél. +41 (0)27 777 11 50
Fax +41 (0)27 777 11 99
info@sibagnes.ch

Horaire des visites à l’espace Client :
Lu-Ve : 8h00-12h00 et 13h15-18h00
Sa : 8h00-12h00

Réponse aux appels téléphoniques:
Lu-Je : 8h-12h 13h30-17h30
Ve : 8h-12h 13h30-17h00

Eau

L’eau est présente partout. Elle tombe en pluie, recouvre les montagnes de neige, alimente les torrents et les rivières … Pourtant, l’eau dont nous pouvons réellement disposer représente moins de 1 % de toute l’eau présente sur la terre : c’est l’eau douce des cours d’eau, des lacs et des nappes souterraines.

 

Le cycle de notre eau "domestiquée" se divise en cinq étapes :

1. Captage : La grande majorité de notre eau potable captée provient de sources, le solde est extrait du lac de Louvie. Les zones de captage des eaux de sources sont protégées et surveillées afin de limiter les risques de pollution.

2. Adduction - traitement : Les eaux de sources captées sont disponibles sans traitement. Seule l’eau provenant du lac de Louvie est traitée aux Ruinettes en utilisant des procédés écologiques. Les débits et les pressions disponibles lors du transport de ces eaux de la source aux réservoirs sont souvent valorisées dans des microcentrales hydroélectriques pour produire de l’électricité.

3. Stockage : Avant d’être distribuée aux usagers, l’eau est acheminée dans des lieux de stockage (réservoirs). Ces réservoirs servent également de réserve incendie. Avant sa distribution, la qualité de l’eau est surveillée de près.

4. Utilisation – restitution : De nombreux échantillons sont prélevés régulièrement dans chaque secteur de distribution afin d'en contrôler la qualité.

Après utilisation, l’eau "usagée" est récupérée par un ensemble de canalisations et acheminée jusqu’à une station d’épuration.

5. Protection de l’environnement : la station d’épuration dépollue l’eau "usée" afin de pouvoir la restituer au milieu naturel (la Dranse). Avant d’être transportées et "éliminées" à la SATOM, les boues extraites de l’eau sont digérées et libèrent un précieux biogaz, utilisé pour alimenter des moteurs (CCF) produisant l’électricité et la chaleur utiles au fonctionnement de la STEP.